Aviation en Afrique : l’ASECNA, NIGCOMSAT et Thales Alenia Space accélèrent le développement des services SBAS

L’Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA), l’opérateur Nigerian Communications Satellite Ltd. (NIGCOMSAT) et Thales Alenia Space, société conjointe entre Thales (67 %) et Leonardo (33 %), unissent leurs efforts pour accélérer le développement du système SBAS (Satellite-Based Augmentation System) pour l’aviation en Afrique.

Suite à la diffusion d’un signal SBAS dans la région Afrique et Océan Indien depuis septembre 2020, fournissant ainsi le premier service SBAS ouvert sur cette partie du globe via le satellite NIGCOMSAT-1R, les trois partenaires ont mené avec succès, le 27 janvier 2021, une série de cinq démonstrations en vol à l’Aéroport international de Lomé. L’objectif consistait à démontrer, en configuration réelle, l’efficacité de cette technologie développée dans le but de fournir un premier service ouvert dans le cadre du programme « SBAS pour l’Afrique et l’océan Indien », qui vise à rendre de manière autonome des services SBAS sur tout le continent, afin d’augmenter les performances de positionnement fournies par les systèmes de navigation par satellite GPS et Galileo.

Les cinq rotations de cette campagne d’essai, avec à son bord des personnalités et des pilotes, ont été réalisées depuis l’Aéroport de Lomé au moyen de l’ATR42-300 de calibration de l’ASECNA, équipé pour l’occasion de récepteurs spécifiques installés par la société Pildo Laps. Cette expérimentation visait à valider l’aptitude du système à permettre des atterrissages dans les deux sens de la piste, sans avoir à déployer une infrastructure sol locale et avec un niveau de performance similaire à celui des systèmes d’aide à l’atterrissage aux instruments (ILS). Ces tests ont démontré les avantages des futurs services SBAS de sauvegarde de la vie humaine, attendus à partir de 2024, en matière de sécurité et d’efficacité des vols, et de protection de l’environnement.

Les résultats de ces démonstrations, constituant une nouvelle avancée vers la fourniture et l’utilisation de services de navigation par satellite en Afrique et dans l’Océan Indien, ont été présentés les 28 et 29 janvier à l’occasion d’un symposium international sur les services SBAS pour l’aviation en Afrique, qui a réuni les représentants de compagnies aériennes, de constructeurs aéronautiques et de partenaires de l’aviation du monde entier.

« Nous sommes fiers de soutenir le service ouvert SBAS pour l’Afrique et l’océan Indien et d’avoir contribué au succès de ces démonstrations en vol, grâce à la charge utile de navigation de notre satellite de télécommunications géostationnaire NIGCOMSAT-1R », a dit Dr Abimbola Alale, président-directeur général de NIGCOMSAT Ltd.

Le succès de ces démonstrations en vol du SBAS conforte l’orientation politique de son Excellence le Docteur Isa Ali Ibrahim (Pantami), ministre des Télécommunications et de l’Économie numérique de la République fédérale du Nigeria et membre de la Nigeria Computer Society (NCS), de la British Computer Society (BCS) et de l’Institute of Information Management (IIM), dont l’objectif consiste à moderniser non seulement le secteur des télécommunications, mais aussi celui des transports aérien, maritime et ferroviaire, ainsi que l’agriculture de précision, l’arpentage, l’exploitation pétrolière et gazière, et les applications grand public pour le développement durable au-delà des frontières nigérianes.

« Notre expertise de longue date acquise avec le développement du SBAS en Europe EGNOS [1] et du SBAS en Corée KASS, combinée à nos nouvelles technologies de pointe de positionnement par satellite, fait de Thales Alenia Space le partenaire idéal pour accompagner les pays dans la mise en œuvre efficace de leur propre SBAS. Nous espérons que cette série de démonstrations contribuera à accélérer l’adoption du SBAS au sein du secteur aérien africain », a ensuite relevé Benoit Broudy, directeur des activités Navigation de Thales Alenia Space.

« Je suis fier que l’ASECNA ait démontré l’utilité et l’efficacité des services SBAS sur notre continent. Cet événement favorisera le déploiement du système « SBAS pour la région Afrique et Océan Indien », la solution de navigation pour l’Afrique par l’Afrique, qui améliorera la sécurité et l’efficacité de la navigation aérienne au profit de tout le continent, en ligne avec ma vision d’unification du ciel africain », a rebondi Mohamed Moussa, directeur général de l’ASECNA.

Sur le même sujet

Leave a Comment