Agression mortelle de l’étudiant Ahyl Philippe : la Sûreté urbaine traque les assassins

Libération rapporte que le commissariat du Point-E a été dessaisi de l’enquête sur le meurtre du brillant étudiant Ahyi Joël Célestin Philippe, lâchement tué à coups de couteaux, samedi dernier, par des agresseurs à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

La Sûreté urbaine de Dakar, qui a hérité de l’affaire, a lancé la traque pour mettre la main sur les assassins.

Les premiers éléments de l’enquête attestent que les agresseurs ont asséné à la victime quatre coups de couteau car Joël refusait de leur donner son téléphone portable.

Il était en compagnie de deux étudiantes, elles aussi victimes de vol, au moment des faits.

Sur le même sujet

Leave a Comment