Agression : le professeur Moussa Seydi échappe au pire

Le professeur Moussa Seydi a été agressé, dimanche, vers les coups de 17 h, par un conducteur de scooter, au cimetière de Yoff (Dakar).

Son bourreau l’a traité de lâche et de criminel, alors qu’il assistait à l’inhumation d’un ami.

Selon L’Obs, après l’enterrement, celui qui incarne la lutte contre la Covid-19 s’est engouffré dans sa voiture garée dans le parking. Un individu, à bord d’un scooter, lui fait signe de la main. Le Pr Seydi baisse sa vitre pour lui parler. 

« Bonsoir Monsieur », dit-il. « Bonsoir », répond le professeur. « Vous êtes bien le Pr Seydi », lui demande-t-il.

«Effectivement, je suis bien le Pr Seydi», confirme-t-il.

« Mais Professeur, pourquoi le Sénégal a pris la décision d’interdire le rapatriement des corps des Sénégalais décédés de la Covid-19 à l’étranger. Cette décision ne reposait sur rien. Je m’appelle Monsieur…, je suis ingénieur, je viens de la France. Vous êtes un lâche, vous êtes un criminel (…) Vous ne soignez personne. Vous cachez des morts». 

Bouché bée, le chef de service des maladies infectieuses  de l’hôpital Fann démarre sa voiture, mais son agresseur le poursuit en l’injuriant. Et c’est de justesse qu’il a échappé à un accident de voiture en voulant éviter le scooter et ses occupants.

Il a pris son téléphone pour relever le numéro de plaque de la moto.

Craignant pour sa sécurité, il a joint le ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye. Qui, à son tour, a saisi ses hommes pour traquer l’agresseur du Professeur Seydi.

Sur le même sujet

Leave a Comment