Affaire Sonko : des ténors de l’opposition chargent Idrissa Seck

Jadis compagnons de lutte dans l’opposition, Idrissa Seck a rejoint la mouvance présidentielle, laissant sur place les Mamadou Lamine Diallo, Malick Gakou…

Ces derniers ne l’ont raté après sa déclaration où il défend le président Macky Sall pour ce qui concerne les violences nées de l’arrestation du député Ousmane Sonko.

“Idrissa Seck, qui vient de trahir l’opposition démocratique pour rejoindre les dames de compagnie de Macky Sall, se présente à nouveau en expert devant le peuple sénégalais. Après avoir échoué dans le révisionnisme coranique,  voilà qu’il plonge dans la technique du complot et propose ses services”, a avancé le leader du mouvement Tekki. “Le peuple n’a que faire de sa prétendue expertise. Il demande à Macky Sall de constater l’échec de sa gouvernance prédatrice, corrompue et d’engager la transition avec les forces vives.”

Patron du Grand parti, Gakou ne dit pas autre chose.

“Idrissa Seck a perdu une belle occasion de garder le silence. Un silence absolu. Quand le peuple gronde sa souffrance, les grands dirigeants agissent en apaisant les cœurs dans la paix et le dialogue qui sont les vertus cardinales de notre société. L’arrogance du pouvoir rend insensible. Absolument hors norme.  Le Sénégal, avec son grand peuple, restera toujours debout avec fierté pour toujours grandir dans l’honneur et la dignité”, a dit l’ancien ministre du Commerce.

Sur le même sujet

Leave a Comment