Affaire Sonko-Adji Sarr : un juge menacé de mort

Le juge du huitième cabinet, Mamadou Seck, qui avait hérité de l’affaire Ousmane Sonko-Adji Sarr, a fait l’objet de menaces de mort le 28 février.

Selon Libération, des individus lui auraient envoyé des Sms dans lesquels on peut lire ceci : “Nous t’attendons sur le dossier Sonko. Nous te surveillons toi et ta famille de Tivaouane aussi. Du sang va couler, mais pas seulement celui des manifestants. Vous et vos familles allez payer. Nous le jurons”.

Cueillies par le Groupe d’intervention rapide après plusieurs jours d’enquête, Anta Diagne et Yaya Ciré Cissokho ont été déférées au parquet la semaine dernière, malgré leurs dénégations. L’une d’elles a obtenu la liberté provisoire.

Le dossier est envoyé en flagrant délit, la défense exige la comparution du juge Mamadou Seck.

Sur le même sujet

Leave a Comment