Affaire Sonko-Adji Sarr : les jeunes de Pastef Bignona libérés

Comme pressenti, le vent de décrispation se confirme. Après la liberté provisoire accordée à Guy Marius Sagna, Assane Diouf ou encore Clédor Sène, c’est au tour des militants de Pastef détenus depuis près d’un mois à la Maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor.

Parmi eux, le professeur Lamine Badji, coordonnateur départemental de la jeunesse patriotique de Bignona.

En garde à vue pour trouble à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée, le député Ousmane Sonko a été libéré le 8 mars puis placé sous contrôle judiciaire dans l’affaire présumée de viols répétés avec menaces de mort l’opposant Adji Sarr.

Les émeutes nées de cette arrestation ont fait au moins 13 morts et des dégâts matériels importants. Sur demande du Khalife des Mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, le mouvement de défense de la démocratie (M2D) a mis en veilleuse ses manifestations non sans lui remettre un mémorandum où est exigé entre autres la libération des otages politiques.

Sur le même sujet

Leave a Comment