Affaire Ousmane Sonko : le juge Mamadou Seck s’est déssaisi

(Article réactualisé) – Le juge du huitième cabinet Mamadou Seck s’est désaissi du dossier Ousmane Sonko.

Accusé de viols répétés et menaces de mort par la masseuse Adji Sarr, le leader du Pastef se rendait au tribunal mercredi matin lorsqu’il a été bloqué puis arrêté par la Gendarmerie pour trouble à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée.

Pendant ce temps, les députés de l’opposition et les non-inscrits avaient déposé un recours au niveau du Conseil constitutionnel pour suspendre l’exécution de la mesure de levée de son immunité parlementaire.

C’est Samba Sall, juge du premier cabinet, qui hérite de l’affaire. Sonko doit en principe être entendu ce vendredi matin. Un mandat d’amener lui étant décerné.

Sur le même sujet

Leave a Comment