Affaire du viol : Ousmane Sonko refuse de déférer à la convocation

Le leader de Pastef a fait face à la presse ce dimanche soir histoire de démonter les accusations de viols répétés sur une masseuse professionnelle qui a porté plainte contre lui.

Ousmane Sonko précise qu’il a bel et bien fréquenté le salon de massage pour ses douleurs lombaires. Tout en affirmant qu’il ne va pas déférer à la convocation de la Gendarmerie ce lundi matin.

Sur le même sujet

Leave a Comment