Affaire du pêcheur sénégalais brûlé par des Chinois : la Gendarmerie maritime saisie

La Gendarmerie maritime a été saisie pour l’ouverture d’une enquête afin de déterminer les conditions de survenance de l’incident du 19 septembre dernier.

En effet, le navire ‘’Soleil 7’’ de l’armement Sénégal Pêche aurait accidentellement détruit les filets de pêche de la pirogue dénommée ‘’Ibrahima Mbaye’’ de Mbour.

L’altercation qui s’en est suivie a causé la brûlure d’un des piroguiers et une blessure chez un des membres chinois de l’équipage, au bras et à la tête.

« Cette situation pose avec acuité la problématique des zones de pêche à laquelle, il faut, définitivement, apporter une solution urgente afin, notamment, d’amoindrir les risques d’accidents liés au passage de la même zone entre certains navires de pêche industrielle et les pirogues de pêche artisanale », note dans un communiqué le ministère de la Pêche et de l’Economie maritime. Qui, en attendant les conclusions de l’enquête de la Gendarmerie, prend acte des dispositions prises par le consignataire du navire impliqué dans l’accident de prendre en charge, après accord de la partir concernée, l’intégralité du préjudice matériel subi par le piroguier sénégalais de même que ses frais médicaux.  

Sur le même sujet

Leave a Comment