Affaire des vendeurs de viande de cheval : la version des deux bouchers

Affaire du réseau démantelé de vendeurs de cheval à Yarakh (Dakar). Suite et pas fin.

Deux bouchers ont été interpellés en flagrant délit avec une grande quantité de viande trouvée dans un congélateur.

Deux têtes de cheval, de couleur blanche, gardées au frais dans un second réfrigérateur, ont été découvertes par les pandores.

Selon L’Obs, l’un des mis cause, T. Ndiaye, aurait confié que la viande était destinée aux animaux sauvages dans la réserve de Bandia. Une déclaration utilisée par ses avocats pour le faire libérer.

Pour son acolyte, A. Niang alias Ndiol, dont il avait requis les services pour dépecer le cheval, les deux têtes de cheval blanc étaient une commande d’un grand marabout.

Ressortissant d’un grand pays de la sous-région, ce marabout, qui séjournait au Sénégal pour une cérémonie religieuse, en avait besoin pour une utilisation mystique.

Sur le même sujet

Leave a Comment