Affaire des gadgets alcoolisés : un an ferme requis contre le fournisseur

L’affaire des gadgets contenant de la boisson alcoolisée a été jugée ce mardi, à l’audience des flagrants délits du tribunal de grande instance de Dakar. A l’issue des débats, fortunes diverses contre les prévenus.

Un an ferme requis par le procureur contre A. Khalil, désigné comme l’importateur du produit. Les boutiquiers A. O. A. Garaye, M. Bâ et Th. A. Diallo risquent la même peine.

Le maitre des poursuites a demandé six mois assortis du sursis pour S. Dassylva, agent commercial de A. Khalil et la relaxe pour H. Khalil, magasinier.

Les prévenus sont tous poursuivis pour tromperie sur la qualité de la marchandise et mise en danger de la vie. Ils ont tous nié les faits.

Me Massokhna Kane, avocat de la partie civile, a réclamé le franc symbolique pour son association et 5 millions de francs CFA pour la dame Fatou Gueye et ses deux enfants.

La défense a sollicité la clémence. Le tribunal rend le jugement mardi prochain et a rejeté la demande de liberté des prévenus.

Le Soleil Digital

Sur le même sujet

Leave a Comment