Affaire des boissons pour enfants alcoolisées : le fournisseur libanais livre sa version

“Je suis musulman. Si je savais que les gadgets contenaient de l’alcool, je n’allais jamais les commercialiser”. C’est ce qu’a dit Houssam Khalil devant les enquêteurs.

Le fournisseur des boissons pour enfants alcoolisés, reconnaissant les faits avec force détails, sur procès-verbal. Selon Libération, il a admis que le produit est arrivé à Dakar sans aucun document (DIPA). Chaque carton contenait 600 blocs. Et pour les 50 cartons qu’il a revendus, en raison de 15 000 FCfa, l’unité, il déclare avoir payé 22 000 francs l’unité.

Bah, son fournisseur basé en Guinée, a l’habitude de passer ses produits par la voie terrestre, via la Gambie, ajoute-t-il, soutenant qu’il ne le connaît que de nom.

Il a ajouté qu’il n’a pas retiré le produit de son dépôt. En réalité, il avait déjà écoulé le dernier stock.

Sur le même sujet

Leave a Comment