Accident mortel à Kaolack : le ministère déplore les véhicules de transport irrégulier

5 morts et un blessé grave. C’est le bilan de l’accident de la circulation survenu le vendredi matin, sur la Route Nationale 1, à hauteur de Gamboul Thiongou, impliquant un véhicule particulier immatriculé TH3725H de marque Toyota Corrola et un camion semi-remorque malien immatriculé BF2641MD et AH0476MD.

Le ministère des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement a sorti un communiqué pour présenter ses condoléances aux familles des victimes.

Avant de préciser : “Le conducteur du véhicule particulier transportait cinq (05) passagers dans le sens Gandiaye-Kaolack. Il a malheureusement quitté sa voie dans des circonstances, pour le moment, inconnues pour entrer en collision avec le camion malien. Le véhicule TH 3725 H de marque Toyota Corolla Verso, dont le nombre de places assises est de sept (07) personnes, a été mis en circulation pour la première fois en Décembre 2010. Il est immatriculé au Sénégal en mars 2018. Il était dans un bon état, avec une visite technique allant jusqu’au mois de mars 2021. L’assurance du véhicule est valable jusqu’au 23 novembre 2020. Le conducteur est titulaire d’un permis A1B n°10514065, qu’il a obtenu en 2004, et renouvelé en décembre 2019, mais doit expirer en décembre 2024.”

Les services de Oumar Youm de révéler que le véhicule particulier n’a pas une licence de transport de passagers. Le chauffeur aussi n’a pas de permis de transport de passagers.

“Tous les éléments cités au dessus laissent croire qu’il s’agit d’un véhicule de transport irrégulier appelé communément «Allo Dakar, War Gaïdé…». Les passagers du véhicule ne peuvent pas être pris en charge par l’assurance. Le ministère en charge des transports routiers déplore cette situation créée par le comportement irresponsable d’un homme, et informe que toute la rigueur de la réglementation s’appliquera en termes de sanctions administratives allant jusqu’à l’annulation du permis de conduire, sans prejudice des sanctions pénales prévues par la législation.”

Et de rappeller que ce mode de transport irrégulier est interdit au Sénégal en invitant les usagers à éviter de prendre ces véhicules de transport irrégulier pour leur sécurité.

Sur le même sujet

Leave a Comment