Abdoul Mbaye : “Les inondations ont cessé d’être une priorité après mon départ du gouvernement”

Après Mamadou Lamine Diallo, c’est au tour d’Abdoul Mbaye de dénoncer la gestion des inondations sous l’ère Macky Sall.

“Mais de qui se moque-t-on ? Le plan de lutte contre les inondations a été intentionnellement abandonné. Les 750 milliards n’ont jamais été dépensés. Les inondations ont cessé d’être une priorité après mon départ du Gouvernement. Tels sont les faits”, a brandi l’ancien Premier ministre (avril 2012 – septembre 2013).

Les dernières pluies ont occasionné pertes en vie humaine et dégâts matériels dans certains quartiers de Dakar et dans les régions, mettant en doute les montants injectés pour y mettre un terme.

Pour le leader de l’Alliance pour la citoyenneté et le travail (ACT), les instructions données lors du dernier Conseil des ministres sont des répétitions de celles de 2012.

“La souffrance des populations face aux inondations a cessé d’être une priorité. Le choix a été celui de grandes dépenses vers de grands projets comme le TER ou ces nombreux avions inutiles d’Air Sénégal. Au peuple de juger à la fois la gouvernance du surplace et le gaspillage de l’argent du contribuable. Ajoutons que les gains illicites réalisés par Frank Timis et ses associés-acolytes auraient suffi à couvrir les dépenses essentielles du Plan Décennal de Lutte contre les Inondations”, a déploré le banquier.

Sur le même sujet

Leave a Comment