8 mois ferme requis contre lui, Assane Diouf promet de ne plus insulter

Suspendu hier, le procès de Assane Diouf a repris ce vendredi 15 janvier 2021.

Jugé par la deuxième chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance de Dakar pour rébellion, outrage à agents dans l’exercice de leur fonction et appel à un attroupement armé non suivi d’effet, le prévenu a clamé son innocence.

Cependant, Assane Diouf rendu célèbre par ses insultes à travers ses lives sur facebook, s’est engagé à ne plus insulter.

Le parquet a requis, une peine de 2 ans dont 8 mois ferme contre lui. Le procès est toujours en cours …

Le Soleil digital

Sur le même sujet

Leave a Comment