20 enterrements par jour à Yoff : les victimes invisibles du Covid-19

Le quotidien Rewmi a appris de source médicale que les cas de décès liés au Covid-19 sans test et hors hôpital n’entrent pas parfois dans le bilan officiel.

Le nombre général de cas positifs est lui aussi largement sous-évalué. Toutefois, les décès à domicile ne sont pas dissimulés, mais ne sont simplement “pas mesurés”.

Pour preuve, depuis la survenue de la seconde vague, il y a une augmentation vertigineuse des enterrements dans les cimetières. D’ailleurs, le nombre de défunts pris en charge au cimetière de Yoff est effrayant.

“Ici, on enterre d’habitude environ 3 à 4 personnes par jour. Mais, depuis quelques jours, ça tourne plutôt autour de 20 enterrements”, révèle un employé du cimetière de Yoff.

“C’est bien pire que ce qu’on voit aux infos, c’est grave”, déplore-t-il, creusant des tombes à la chaîne pour anticiper sur les cercueils qui arriveront le lendemain.

Sur le même sujet

Leave a Comment